Menu

Maisons de Mode | Le site officiel des Maisons de Mode

Tag : Karim Hadjab


Les créateurs Maisons de Mode

Bienvenue à Karim Hadjab !

maisons de mode karim hadjab

Karim Hadjab travaille avec ce qui tombe sur son chemin, que ce soit des idées, des matériaux, des gens. Au cours de plus de quinze ans de dévouement à ce processus créatif intuitif, il a construit un portefeuille riche et cohérent qui retrace ses propres expériences sous forme de vêtements, de photographies et de vidéos. Depuis son enfance, Karim a maintenu une relation ludique mais sincère avec des vêtements en tant que spécimen-amis, dont les personnages individuels et les processus de la vie naturelle sont observés et interprétés par Karim alors qu’il interagit avec eux au fil du temps
« Un vêtement vieillissant vit comme un être humain »

Pour Karim, les vêtements ne sont pas encore arrivés jusqu’à ce qu’il soit porté, ce moment étant le véritable début de sa vie. Un thème de «vêtements vivants / vivait» est cohérent dans le travail de Karim, servant de plate-forme pour sa curiosité écrasante pour que la condition humaine soit exprimée. Sa présentation des vêtements dans divers stades vécus est parallèle à son intérêt pour la vie humaine, la survie, la justice et l’interaction avec la nature.

« Sur le sol, enterré dans le sable, cuit au soleil, battu par la pluie et le vent, ou même baigné dans l’eau, le vêtement est forcé de survivre et un résultat unique est atteint ».

De forcer les procédés de désintégration et de dégradation, à réparer et à restaurer une vêtement, Karim emploie la nature pour agir sur ses vêtements dans des combinaisons vagues de brutalité, de négligence, de sympathie, de nourrir et de valorisation, imitant les implications de la société et de la nature sur la vie humaine.

… .Installation, observation, sélection, réinstallation, observation, présentation …

L’observation acharnée de Karim Hadjab de l’humanité, de la nature et de la vie à travers les vêtements est le mode par lequel Karim lui-même se sent le plus vivant. Ses cycles créatifs d’observation et de présentation sont exprimés dans son style d’installation et de photographie. Dans cette chorégraphie sociologique de la transformation, Karim capture une «énergie vitale» rarement exprimée par le design de la mode de routine en présentant la vie de ses vêtements.

Karim intègrera d’ici quelques jours son propre atelier situé au 17 rue Bel Air à Lille au sein du dispositif Maisons de Mode.


Karim Hadjab

IMG_3625

Karim Hadjab travaille avec ce qui tombe sur son chemin, que ce soit des idées, des matériaux, des gens. Au cours de plus de quinze ans de dévouement à ce processus créatif intuitif, il a construit un portefeuille riche et cohérent qui retrace ses propres expériences sous forme de vêtements, de photographies et de vidéos. Depuis son enfance, Karim a maintenu une relation ludique mais sincère avec des vêtements en tant que spécimen-amis, dont les personnages individuels et les processus de la vie naturelle sont observés et interprétés par Karim alors qu’il interagit avec eux au fil du temps
« Un vêtement vieillissant vit comme un être humain »

Pour Karim, les vêtements ne sont pas encore arrivés jusqu’à ce qu’il soit porté, ce moment étant le véritable début de sa vie. Un thème de «vêtements vivants / vivait» est cohérent dans le travail de Karim, servant de plate-forme pour sa curiosité écrasante pour que la condition humaine soit exprimée. Sa présentation des vêtements dans divers stades vécus est parallèle à son intérêt pour la vie humaine, la survie, la justice et l’interaction avec la nature.

« Sur le sol, enterré dans le sable, cuit au soleil, battu par la pluie et le vent, ou même baigné dans l’eau, le vêtement est forcé de survivre et un résultat unique est atteint ».

De forcer les procédés de désintégration et de dégradation, à réparer et à restaurer une vêtement, Karim emploie la nature pour agir sur ses vêtements dans des combinaisons vagues de brutalité, de négligence, de sympathie, de nourrir et de valorisation, imitant les implications de la société et de la nature sur la vie humaine.

… .Installation, observation, sélection, réinstallation, observation, présentation …

L’observation acharnée de Karim de l’humanité, de la nature et de la vie à travers les vêtements est le mode par lequel Karim lui-même se sent le plus vivant. Ses cycles créatifs d’observation et de présentation sont exprimés dans son style d’installation et de photographie. Dans cette chorégraphie sociologique de la transformation, Karim capture une «énergie vitale» rarement exprimée par le design de la mode de routine en présentant la vie de ses vêtements.