Menu

Maisons de Mode | Le site officiel des Maisons de Mode

Tag : Inorganic Jewels


Les événements Maisons de Mode

Le défilé des 48H Maisons de Mode 2016 est en ligne !

Les créateurs Maisons de Mode ont encore créé la surprise à l’occasion du défilé des 48H Maisons de Mode : 2 séances ont eu lieu ce vendredi 16 septembre à la Gare Saint Sauveur à Lille, permettant ainsi à 2500 personnes de découvrir les collections automne/hiver des talents accompagnés par le label. Des passages tour à tour émouvants ou prêtant à sourire, composent le millésime 2016 de ce défilé définitivement plébiscité par le public.


Les événements Maisons de Mode

Les prix remis lors de l’édition 2016 des 48H Maisons de Mode

Comme chaque année, de nombreux professionnels se rendent aux 48H Maisons de Mode afin de remettre un prix aux créateurs qu’ils préfèrent et souhaitent encourager. Encore mieux, le public a aussi son mot à dire et vote en réservant sa place à la Couturière pour son créateur préféré.

Voici le palmarès de l’édition 2016, qui a vu 10 marques récompensées.

Mondéfilé.com a choisi Sainte Courtisane (45 rue du Faubourg des Postes à Lille) et leur fait bénéficier de 12h d’accompagnement et coaching dans le développement d’une collection de prêt à porter (soit 6 séances bi-mensuelles de 2 heures sur une durée d’un an).

Playologie a remis un prix à My Lovely Socks (Le Vestiaire, 27 rue de l’Espérance à Roubaix) et propose à la marque 1 an d’adhésion au service B2B en ligne Playologie.

Who’s Next et Première Classe ont porté leur choix sur Ohiri et Sainte Courtisane (31 et 45 rue du Faubourg des Postes à Lille) et offrent un stand sur les salons Who’s Next et Première Classe en 2017.

La Fédération du Prêt à Porter Féminin a finalement choisi deux lauréats Sainte Courtisane et Uma Oath (45 et 58-60 rue du Faubourg des Postes à Lille) pour un accompagnement par le service Entreprises.

La BOCI couronne Inorganic Jewels et leur permet de profiter d’1 an d’adhésion.

Jb Agence – Développement économique des Industries Créatives a généreusement parié sur trois talents Maisons de Mode CUVH (Jardin de Mode 58-60 rue du Faubourg des Postes à Lille) Ohiri (31 rue du Faubourg des Postes à Lille) et Justine Clenquet (101 avenue Jean Lebas à Roubaix).

Le Printemps mettra à l’honneur Akene (Jardin de Mode 58-60 rue du Faubourg des Postes à Lille) pour un passage lors du défilé de présentation des tendances réservé aux clientes Privilège.

Le Grand Prix Maisons de Mode de 25.000 € secondé par une interview sur le site Not Just a Label a été remis à Uma Oath (Jardin de Mode 58-60 rue du Faubourg des Postes à Lille).

Le public a jeté son dévolu une nouvelle fois sur Le Colonel Moutarde (62 rue du Faubourg des Postes à Lille) et Ninii (Jardin de Mode 58-60 rue du Faubourg des Postes à Lille) leur permettant tous deux de repartir avec un chèque de plus de 2.000 €.


Les événements Maisons de Mode

Le défilé des 48H Maisons de Mode en photos

Crédits Photos : Clément Decoster


Les créateurs Maisons de Mode

Inorganic Jewels s’installe dès la rentrée à Roubaix

 

 

 

Suite au dernier comité de sélection du Grand Prix Maisons de Mode 2016, le jury composé de professionnels de la mode a choisi de retenir la marque Inorganic Jewels qui rejoindra début septembre une boutique du projet, au 81 avenue Jean Lebas à Roubaix.

Pascal Perun est designer/scénographe de formation, il a mené ses études à l’université Paris 3 en section théâtre, et à l’ESAT / Atelier Hourdé en section design et scénographie. Il signe dès sa sortie d’école une scénographie de vitrine pour le nouveau Printemps / Haussmann, et officie sur Paris au sein d’agences spécialisées. En 2009, il est lauréat du concours de l’innovation en design extérieur avec le projet « À l’ombre d’une jeune fille en fleur » au salon Jardins Jardin aux Tuileries.

Pascal Perun est de ces générations qui ont appréhendés dès les débuts de leur carrières professionnelles l’émergence de la culture digitale, et ont cherchés à intégrer ces nouvelles donnes à leurs processus créatifs personnels. À travers toutes ses expériences dans des domaines transversaux, il acquière une expertise en modélisation 3D, et porte un intérêt à tous les procèdes de fabrication assistée par ordinateur, notamment aux possibilités innovantes de l’impression 3D. En 2015 / 2016, lui vient l’idée de concevoir une première collection de bijoux en utilisant l’impression 3D. Les réactions du public sont positives, et l’enjoignent à créer le projet Inorganic.
Un work in process est établi, partant d’une maquette physique, d’une esquisse, vers une modélisation digitale. Pascal Perun réfléchit la forme de l’objet avec la main du sculpteur. Pour illustrer son processus, il utilise les concepts de sculpture et d’artisanat digital. Pascal Perun travaille les proportions de l’objet avec la précision d’un designer industriel.
Inorganic Atelier est une plateforme collaborative et expérimentale dont les inspirations et les références ne sont pas exclusivement liées à l’univers de la mode, mais aussi le design, l’architecture, l’art contemporain. L’atelier Inorganic est à la recherche d’une nouvelle esthétique et des tendances de demain.
Inorganic Jewels est consacrée à la conception, à la production et à la distribution sur demande de bijoux contemporains et artistiques. La marque est synonyme de design original, dans l’utilisation de procédés industriels de pointe avec des techniques expérimentales artisanales, délivrant des formes inhabituelles de bijoux abstraits et élégants.

La collection « Softline », est une ligne à l’écriture minimaliste et sophistiquée. Cette conjugaison de style, un dessin géométrique simple et des modelés arrondis, donne à l’ensemble une impression de finesse et d’élégance, en continuité avec l’esthétique artistique et couture. Les bijoux sont édités à cire perdue grâce à la technologie d’impression 3D. Les finitions sont en laiton plaqué ou argent massif.
La collection « Primitive », est une ligne de parures graphiques, ethniques et futuristes. Les bijoux sont directement imprimés en nylon grâce à la technologie 3D, puis finis et teints à la main. Le nylon imprimé est un matériau aux propriétés étonnantes, souple autant qu’indestructible, doux au touché et léger à porter.
Les bijoux Inorganic sont conçus dans l’atelier-boutique à Roubaix, grâce à un réseau de fournisseurs et collaborateurs minutieusement sélectionnés, made in France.