Menu

Maisons de Mode | Le site officiel des Maisons de Mode


Les événements Maisons de Mode

Focus 33ème Marché des Modes : Decimals

Decimals-Marché-des-Modes-décembre-2019-Maisons-de-Mode

Longtemps l’équipe a cherché … et fini par trouver son origine dans ce mot: Decimals, le premier club de tennis en France.
Bien des choses sont nées ce jour-là : une griffe, un style, un état d’esprit. Celui des sportifs qui s´amusent. Qui ne se prennent pas (toujours) au sérieux.

Le défi de Decimals est de créer des designs uniques inspirés de l’âge d’or du tennis et remis au goût du jour. Des coupes parfaites alliant confort, technicité et mode décontractée.
Les vêtements de la marque s’adressent aux sportifs et aux moins sportifs, voire aux non sportifs mais surtout à ceux qui veulent avoir de l’allure avant et après l’effort !
Decimals prône un retour à l’essence du tennis, à l’élégance sur les courts et ailleurs, à l’insolence, à l’audace, et à l’éclat. Mauvais caractère bienvenu !

Du sport. Mais du style à retrouver lors du Marché des Modes qui se tiendra du 6 au 8 décembre au Vestiaire et à l’ENSAIT à Roubaix.


Les créateurs Maisons de Mode

Voir(e) remporte la première place du concours Lab.Scene

voir(e) lab.scene wsn who's next maisons de mode


Le jury de Lab.Scene, l’incubateur de Who’s Next et Istituto Marangoni, a choisi de récompenser pour sa 1ère promotion, un créateur Maisons de Mode : Voir(e). Élue à l’unanimité, la marque bénéficiera d’un accompagnement pendant un an dans sa stratégie et son développement commercial.

Coachés par WSN et l’Institut Marangoni, Voir(e) aura l’opportunité d’exposer sa collection sur un espace dédié lors de Who’s Next et Premiere Classe 2020, auprès des acheteurs internationaux de la communauté mode.

Tag : 

Les événements Maisons de Mode

Focus 33ème Marché des Modes : Nao Jewels

Nao-Jewels-Marché-des-Modes-décembre-2019-Maisons-de-Mode

Nao Jewels est une marque de bijoux de fantaisie belge qui a vu le jour en 2015.

Bien que les collections évoluent au fil des années, depuis le début les bijoux Nao sont reconnaissables par leur style particulier marqué par les formes géométriques.
D’inspiration Art Déco et Bauhaus, Nao Jewels s’impose par sa capacité à suivre les tendances tout en gardant un univers unique.
Aujourd’hui la marque a sa propre boutique en ligne et compte plus de 60 points de ventes en Belgique, en France, au Luxembourg et en Suisse.

Elle viendra rejoindre les 100 créateurs présents pour le Marché des Modes qui se déroulera du 6 au 8 décembre à l’ENSAIT et au Vestiaire à Roubaix.


Les événements Maisons de Mode

Focus 33ème Marché des Modes : Maison Geneviève

Maison-Geneviève-Marché-des-Modes-décembre-2019-Maisons-de-Mode

Les collections Maison Geneviève proposent une vision du vêtement d’esprit militaire inspirées par l’actualité politique et sociale.

Ce vestiaire homme/unisexe de sportwear urbain « décalé » oppose matières brutes et usées – recyclées à partir de stocks de tissus, vêtements militaires et de travail – à des matières plus recherchées (lainage, cuir) ; l’accent est mis sur des effets froissés, sur les teintures main irrégulières, et sur la récupération de lourdes attaches métalliques d’esprit industriel, chinées de part le monde.

Les coupes sont souvent volumineuses, modulables par des coulisses, avec des effets d’exagérations et de déformations inattendues et anti-intuitifs.

Une ligne d’accessoires en cuir vient compléter ces silhouettes en proposant des pochettes qui viennent se moduler sur des sangles, plusieurs volumes de sacs aux fermoirs métalliques et aux finitions déstructurées jouant sur les codes de la maroquinerie et du vêtement.

Tous, fabriqués de manière artisanale à Paris.

François Laurendeau a été formé par une costumière puis à Esmod Paris, dont il sort diplômé en stylisme/ modélisme homme en 2018. En parallèle à ses études, en 2014 il crée la marque  Maison Geneviève  qui propose des accessoires et du prêt à porter, produit à Paris en série.

Il crée ces nouvelles silhouettes et accessoires « hardwear » qui aspirent à être porteurs de vécu, d’histoire et aussi d’une notion de qualité particulière : leur aisance et bien-porter se fait par la résistance manifeste des matériaux, pour qu’on puisse balancer sa veste au sol ou se frotter à un mur sans craindre les tâches ou déchirures…

Les collections de Maison Geneviève seront présentes au Marché des Modes qui se déroulera les 6,7 et 8 décembre 2019 à l’ENSAIT, au Vestiaire et dans les boutiques de l’avenue Jean Lebas à Roubaix.


L'accompagnement chez Maisons de Mode

United Fashion : en route pour Anvers via le programme de Flanders DC

Nouvelle étape dans le projet United Fashion avec un arrêt à Anvers pour découvrir le programme préparé par Flanders DC : 4 jours tournés vers le volet Fashion Tech.

Les créateurs accompagnés sur place ont ainsi pu participer aux Fashion Talks, aux Belgian Fashion Awards et à Creative Ville.

Des événements inspirants qui ont permis à chacun d’aller plus loin sur les thématiques de la Fashion Tech et de l’éco-responsabilité.

Néanmoins, avant de débuter tout cela, Flanders DC avait organisé une journée de Pitch Battle où chacun a présenté en 3 minutes son projet, son innovation devant un jury de professionnels.

Un bel exercice auquel se sont risqués les entrepreneurs suivants : Angela Ciobanu, APA-Intemporal, AR Smart Dress, Avail, AwaytoMars, Bioracer, Braille, by-wire, Correcty, Cosh !, DyeCoo, Flora Miranda, Lukso, Macty, Olga Noronha, Phygital Africa Lab, Radius Tech Fashion Services, Retviews, See Through, Shavatar, Solve, w.r.yuma et pour représenter la France : Uma Oath et Urban Circus.


Les événements Maisons de Mode

Focus 33ème Marché des Modes : House of Marlow

House-of-Marlow-Marché-des-Modes-décembre-2019

Marque de lingerie haut de gamme et éthique, House of Marlow est née du désir de sa créatrice de mélanger deux univers trop souvent dissociés : l’innocence et la sensualité.

Créer une lingerie porteuse d’histoires merveilleuses

Diplômée de l’école Esmod où elle apprend les traditions de la corseterie française, Billie Marlow fait ensuite ses preuves dans différents studios de création et maisons de lingerie de luxe. Mais pour cette amoureuse de la poésie, fascinée par le pouvoir des histoires, l’envie de raconter la sienne se fait de plus en plus grande. En 2019, elle décide de fonder sa propre marque. « En tant que créatrice de lingerie, j’ai la possibilité d’offrir aux femmes d’autres alternatives, d’autres histoires à raconter, à elles mêmes, mais aussi à dévoiler », confie-t-elle.

House of Marlow est née. Un nom imposant pour une marque qui se veut légère, illustration de la dualité qui compose son ADN. Ni maison close ni maison de poupée, House of Marlow refuse de choisir entre innocence et sensualité et les allie avec délicatesse. Des paroles de Gainsbourg aux textes de Verlaine, de la douceur des peintures de Klimt à la nudité crue des clichés de Purienne, les inspirations sont multiples et transmettent un message de liberté. Que la douceur soit charnelle, la provocation délicate et la sensualité passionnée.

Des pièces exclusives fabriquées de manière éthique et responsable

Les matières sont sélectionnées avec soin. Tulle doux, crêpe de soie et satin stretch d’origine française ou italienne tous certifié Oeko-Tex sont teints à la main avec des teintures naturelles. Les fonds de culottes sont réalisés en coton biologique.

La marque achète uniquement la quantité de tissus nécessaire à la production de petites séries d’ensembles. Pas de surproduction ni de stocks inutilisés. Pour celles qui acquièrent les pièces, c’est la garantie de l’exclusivité.

Dans l’atelier parisien, chaque pièce est fabriquée à la main et permet la valorisation du savoir-faire de la corseterie française. Les déchets textiles sont utilisés pour décorer les pochettes qui accompagnent les dessous mis en vente ce qui permet à la marque d’avoir de très faibles déchets textiles.

Polissonne et Indolente, les deux premières collections séduisent

Pour sa première collection, « Polissonne », mise en vente cet été, la marque présente des soutiens-gorge sans armatures, tout en confort et légèreté. Composée d’une vingtaine de pièces, la ligne décline son inspiration florale à travers des couleurs lumineuses, des jeux de texture et des formes de corolles déployées. Souhaitant habiller une diversité de morphologies, la créatrice propose des ensembles dont les tailles vont du XS au XL en passant par le SXL en soutien-gorge (pour les personnes possédant un petit tour de taille et une forte poitrine).

Lancée le 20 octobre, « l’Indolente » habille nos corps de fantasmes pour l’hiver, entre couleurs plus sombres et jeux de transparence insolents. Quinze pièces pour titiller nos esprits, avec délicatesse et espièglerie.

À découvrir le 6, 7 et 8 décembre 2019 au Marché des Modes à l’ENSAIT, au Vestiaire et dans les boutiques de l’avenue Jean Lebas à Roubaix !


Les événements Maisons de Mode

Focus 33ème Marché des Modes : Meilleur Ami

Meilleur-Ami-Marché-des-Modes-décembre-2019

À l’origine de Meilleur Ami, il y a une certaine vision de la mode.

La conviction que l’accessoire n’a rien de secondaire, mais pose au contraire un style et un état d’esprit. Il y a aussi un amour profond de la mode partagé par un homme et une femme dont c’est le métier depuis toujours. Delphine Brossard et Fabien Larchez inventent d’abord en duo le sac idéal, avant de se pencher sur le foulard. Si l’objet est différent, la démarche est la même : enlever le superflu, sublimer l’essentiel.

Les foulards et Fabien, c’est une histoire d’amour. Dans sa famille on aime les accessoires de cou sans modération, des cravates aux étoles, des cols aux chèches. Il en garde un amour des étoffes, un goût sûr pour la couleur et cette idée qu’un foulard bien choisi, c’est le meilleur des produits cosmétiques. Seul problème : il est irrémédiablement fâché avec la façon de les nouer.
Qu’à cela ne tienne : à lui d’inventer le foulard au tomber parfait. Ce sera une écharpe infinie, aux dimensions bien précises, qu’il suffit d’enrouler en 8 autour du cou pour former un nid douillet et aérien. Un accessoire pensé aussi bien pour l’homme que pour la femme.

Dans leur quête de perfection, Delphine et Fabien ont apporté un soin tout particulier à la création des imprimés et à la fabrication des foulards Meilleur Ami. Après avoir dessiné eux-mêmes les motifs des collections, ils font imprimer leurs soies de première qualité en Italie, près du Lac de Côme, une région à la solide tradition d’impression textile de belle facture. C’est dans un atelier parisien que les étoffes sont enfin façonnées pour acquérir leur forme particulière. Un choix délibéré pour préserver la discrète mais authentique tradition parisienne de confection de luxe.

Les soies Meilleur Ami rendent hommage à une époque révolue où les foulards étaient l’affaire de spécialistes et où ils duraient toute une vie. Une époque où les parfums étaient capiteux, les moquettes épaisses et les bureaux enfumés. Une époque où les femmes se rêvaient en Catherine Deneuve et les hommes en Alain Delon. De cette époque, Meilleur Ami a gardé… le meilleur. Le caractère des imprimés, la personnalité des couleurs, la légèreté des soies.

Venez retrouver les foulards Meilleur Ami au Marché des Modes qui se tiendra du 6 au 8 décembre 2019 à l’ENSAIT, au Vestiaire et dans les boutiques Maisons de Mode de l’avenue Jean-Lebas à Roubaix.


Les événements Maisons de Mode

Le Marché des Modes : les informations pratiques

Marché des Modes informations pratiques Maisons de Mode

 

Le Marché des Modes se déroule durant le week-end du lancement de Lille Métropole 2020, Capitale Mondiale du Design le samedi 7 décembre et fait partie de la programmation de la Nuit des Arts.

Le Marché des Modes est un événement Maisons de Mode, accélérateur de talents des Hauts-de-France.

Où ?
Au Vestiaire, 27 rue de l’Espérance à Roubaix
et à l’ENSAIT, 2 Allée Louise et Victor Champier à Roubaix
ainsi que dans les boutiques-ateliers Maisons de Mode situées avenue Jean Baptiste Lebas.

Quand ?
Vendredi 6 décembre : de 16h00 à 21h00
Samedi 7 décembre : de 11h00 à 23h00
Dimanche 8 décembre : de 11h00 à 19h00

Yogathon : le dimanche 8 décembre de 11h00 à 12h30 dans la salle des mariages de l’Hôtel de Ville de Roubaix.